AFGC: Association Française des Gaz Comprimés
Notre Industrie

Les applications – Les dérivés

La flamme oxygaz est à l'origine du développement de notre branche professionnelle, avec trois gaz combustibles (acétylène, hydrogène, gaz de pétrole) et trois applications primaires : soudage, coupage et chauffage complétées par leurs très nombreuses techniques connexes.

Ces premières applications ne représentent aujourd'hui qu'une part réduite du marché des gaz. Parallèlement, on peut signaler que les sociétés gazières ont également participé au développement des procédés électriques de soudage et plus particulièrement des procédés de soudage sous flux gazeux et de coupage plasma.

En fait, des centaines d'applications ont assuré le développement des gaz industriels, alimentaires et médicaux. Ils peuvent être matière première pour des synthèses ou réactions diverses mais, souvent, leur usage est transitoire.
Parmi les principaux usages, on peut citer :

Matières premières

Industrie : chimie, pétrole, matériaux divers, …
Alimentaire : Boissons gazeuses, …
Pharmacie : principes actifs, excipients, …

Applications et usages :

Usages industriels :
• soudage, coupage, chauffage et les procédés connexes de la flamme
• gaz de sécurité - inertage
• transport pneumatique, propulsion, pressurisation, émulsion…
• combustion
• conversion, réduction, synthèse
• dégazage
• activation ou amélioration de procédés
• atmosphère de protection, purges, détection de fuites
• traitements dans certaines fabrications industrielles
• traitements d'eau, de résiduaires gazeux ou liquides
• applications du froid cryogénique (très basse température) : emmanchement, sablage, supraconductivité…
• éclairage : ampoules, tubes, ballons

Energie :
• pétrole : aide à l'extraction, hydrogénation, allègement, fluidisation
• hydrogène /oxygène : dans le spatial
• hydrogène / air : en développement, automobile et aviation
• biocarburants

Usages alimentaires :
• gazéification des boissons
• la protection, la conservation, le mûrissement de produits alimentaires

Usages médicaux :
• gaz et mélanges médicinaux, médicaux et dispositifs médicaux
• oxygénothérapie, gazothérapie, cryothérapie,
• anesthésie, analgésie, traitements divers, …
• stérilisation

Depuis 1992, en France, des gaz et des mélanges de gaz peuvent bénéficier du statut de médicament.

Usages vétérinaires :
• usages parallèles du médical – mêmes règles d’autorisation de mise sur le marché (AMM)

Autres usages
• gaz et mélanges respirables
• gaz et mélanges de plongée
• gonflement de ballons, d'aérostats

Au cours de l'aventure des gaz, des applications connexes sont devenues des activités à part entière, comme la plongée sous-marine.

Enfin, il convient de signaler une autre caractéristique de la profession. Les grands acteurs conservent la maîtrise de la fabrication des matériels de production de transport et d'application. C'est également pour la profession l'assurance d'une meilleure maîtrise de la sécurité des matériels et donc, aussi, des produits aux multiples caractéristiques tout au long de leur cycle de vie. Cette même attention est exercée pour les contrôles périodiques réglementaires requis pour de nombreux matériels.

Deux axes d'évolution et d'actions motivent les acteurs de la profession :
Améliorer et développer les applications existantes
Créer et mettre au point de nouvelles applications

Gaz et mélange – Applications et forme d'usage

Tableau 3

Nota : tableau indicatif

Mentions légales...